Prendre RDV en ligne

liposuccion-parisLe but de l’intervention de liposuccion consiste à aspirer des localisations graisseuses en excès afin de modifier la silhouette. Les meilleurs résultats sont obtenus lorsque les 3 conditions suivantes sont réunies :

Surcharge graisseuse localisée (et non diffuse)
Peau suffisamment élastique (pour pouvoir se rétracter correctement)
Poids voisin de la normale.

La lipoaspiration ne permet en aucun cas de traiter une surcharge pondérale ou une obésité. La variation du poids constatée après l’intervention est d’ailleurs bien souvent minime voire nulle.

La lipoaspiration est habituellement pratiquée sous anesthésie générale. Toutefois, des lipoaspirations très localisées peuvent parfois être pratiquées sous anesthésie locale.

image canules pour liposuccion

INTERVENTION

L’intervention de liposuccion se déroule sous anesthésie générale ou parfois sous anesthésie locale pour des zones à aspirer limitées. La liposuccion dure habituellement entre 1 et 2 heures. Les incisions sont courtes (de l’ordre de 3 ou 4 millimètres) et discrètes, car le plus souvent cachées dans un pli naturel. La graisse est aspirée à l’aide de canules mousses, réalisant un réseau régulier de tunnels qui respectent les vaisseaux et les nerfs : on traite ainsi la graisse profonde et la graisse superficielle.

La quantité de graisse extraite devra bien sûr être adaptée à la qualité de la peau sous-jacente qui constitue l’un des facteurs déterminant pour la qualité du résultat.

SUITES OPÉRATOIRES

De façon classique et habituelle, il existe pendant les premières semaines ou les premiers mois qui suivent l’intervention de liposuccion:

  • un oedème (gonflement) des régions aspirées. D’importance variable, il peut être asymétrique. D’importance maximum vers le 7ème jour, il persiste pendant environ 3 mois. Cela explique que le résultat de la lipoaspiration ne peut pas être apprécié avant 3 mois au moins.
  • des ecchymoses (« bleus »), souvent asymétriques. Elles persistent pendant quelques semaines, et au moins 15 à 21 jours.
    des douleurs des zones aspirées, à type de contusion, sont fréquentes. Elles sont bien soulagées par les traitements antalgiques simples. Il est rare que ces douleurs persistent plusieurs semaines.
  • des troubles sensitifs, une sensation d’engourdissement peuvent exister et persister pendant plusieurs mois au niveau des zones aspirées.

La période d’arrêt des activités sportives est de 1 mois environ.

RÉSULTATS D’UNE LIPOSUCCION

Au cours des trois premières semaines qui suivent la liposuccion, les zones aspirées apparaissent gonflées. Après 4 semaines la nouvelle silhouette se dessine, la peau apparait alors légèrement détendue. C’est au cours des 3 à 6 mois qui suivent, que la peau va se rétracter pour retrouver sa fermeté.

Apprécié de façon définitive dans un délai de 6 mois après l’intervention, le résultat d’une liposuccion est le plus souvent satisfaisant. La lipoaspiration permet de faire disparaître définitivement les surcharges de graisse localisées, tout en entraînant une rétraction appréciable de la peau.

Le résultat définitif d’une liposuccion ne s’observe pas avant 3 à 6 mois.

Patient avant une lipoaspiration

Excès de graisse localisé sur le ventre, les hanches, les cuisses et genoux

Patien après une lipoaspiration

Résultat d’une lipoaspiration abdomen, hanches, cuisses et genoux


Culotte de cheval avant liposuccion

Culotte de cheval avant liposuccion

Résultat après une liposuccion de la culotte de cheval

Résultat 6 mois après une liposuccion de la culotte de cheval, des hanches et face interne de cuisses


Culotte de cheval avant lipoaspiration

Culotte de cheval avant liposuccion

Après liposuccion culotte de cheval et hanches

Résultat 6 mois après une lipoaspiration de la culotte de cheval + hanches


Lipoaspiration pour poignées d'amour homme

Excès de graisse localisé au niveau des flancs « poignées d’amour »

Résultat après une lipoaspiration du dos

Résultat après une lipoaspiration à 6 mois


RISQUES DE LA LIPOSUCCION

Les complications de la liposuccion sont heureusement très rares.

COMPLICATIONS GENERALES

Il s’agit des risques liés à l’anesthésie générale, des accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), des hématomes, des infections exceptionnelles.

COMPLICATIONS SPECIFIQUES à L’INTERVENTION

Les vraies complications sont exceptionnelles après une lipoaspiration de qualité : une grande rigueur dans le choix de l’indication et la réalisation chirurgicale doit assurer en pratique une prévention efficace et réelle.

Pour être complet, il faut cependant citer, malgré leur grande rareté habituelle :

  • Les accidents thrombo-emboliques (phlébite,embolie pulmonaire) qui sont la complication la plus grave. Leur risque de survenue est augmenté si un tel accident figure dans les antécédents du patient. Le port de bas anti-thrombose, le lever précoce et un éventuel traitement anti-coagulant contribuent à réduire ce risque.
  • Les saignements sont rarement sérieux, sauf trouble de la coagulation associé.
  • Hématome et épanchement lymphatique apparaissent exceptionnellement au décours d’une lipoaspiration correctement réalisée.
  • Les nécroses cutanées localisées, qui allongent le délai de cicatrisation et peuvent laisser des cicatrices, ne devraient plus être observées.
  • L’infection peut être prévenue par la prescription d’un traitement antibiotique prophylactique.
  • Enfin des perturbations métaboliques ont été observées au décours de lipoaspirations quantitativement excessives.

Au total, il ne faut pas surévaluer les risques, mais simplement prendre conscience qu’une intervention de chirurgie esthétique, même apparemment simple, comporte toujours une petite part d’aléas.