Prendre RDV en ligne

AUGMENTATION MAMMAIRE PAR INJECTIONS DE GRAISSE

chirurgie-seinsL’augmentation mammaire par des injections de graisse est une technique qui permet d’augmenter le volume des seins en utilisant les propres cellules graisseuses de la patiente.

Cette intervention est associée à une liposuccion qui permet d’améliorer par la même occasion les contours esthétiques de la silhouette. Cette intervention aussi prendre les noms d’augmentation mammaire par transfert de graisse autologue, lipofilling de la poitrine ou encore lipomodelage des seins.

Cette technique d’injections, mise au point par Sydney R. COLEMAN, est connue depuis longtemps et largement utilisée pour la lipostructure du visage ou le lipomodelage de la silhouette. Plus récemment son champ d’application s’est étendu à l’augmentation du volume des seins avec des résultats très satisfaisants.

POINTS FORTS DU LIPOFILLING DE LA POITRINE

  • L’augmentation du volume des seins par les injections de graisse permet d’obtenir un résultat très naturel aussi bien sur le plan visuel qu’au toucher.
  • Une lipoaspiration associée à la technique permet d’améliorer la silhouette dans le même temps.
  • Comme la liposuccion, c’est une chirurgie esthétique sans cicatrice
  • Le résultat est durable dans le temps
  • Les complications sont minimes
  • Il n’y a pas les contraintes que l’on observe lorsqu’on réalise une augmentation mammaire par prothèses mammaires

RECOMMANDATIONS DE LA SOFCPRE (Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique)

La patiente doit avoir moins de 35 ans

Elle ne doit pas avoir d’antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein

Un bilan radiologique préopératoire (échographie mammaire et mammographie) doit systématiquement être réalisé et s’avérer totalement normal

Un bilan d’imagerie de référence sera réalisé un an après cette intervention, si possible par le même radiologue

INDICATIONS

L’augmentation des seins par injections de graisse n’est possible que si la patiente présente une quantité suffisante de graisse sur l’ensemble du corps.

Les bonnes indications d’augmentation mammaire par injection de graisse sont:

  • L’augmentation modérée du volume de la poitrine.
  • La correction des asymétries des seins
  • L’amélioration du résultat d’une augmentation mammaire par prothèses mammaires

DÉROULEMENT DE L’INTERVENTION

1ère étape: Prélèvement de la graisse

On commence par procéder à un repérage précis des zones de prélèvement de la graisse, ainsi que des sites de réinjection.

Le prélèvement du tissu graisseux est effectué de façon atraumatique par une micro-incision cachée dans les plis naturels, à l’aide d’une très fine canule de lipoaspiration. On aura choisi une région discrète où il existait une réserve, voire un excès de tissu graisseux.

2ème étape: Centrifugation de la graisse

La centrifugation dure quelques minutes, elle permet de séparer les cellules graisseuses intactes, des autres constituants non désirés (plasma, globules rouges…). Ainsi on obtient un concentré de cellules graisseuses purifiées prêt à être injecté.

injections de graisse poitrine

Centrifugation de la graisse

injection graisse

3ème étape: Réinjection de la graisse

La réinjection du tissu graisseux se fait à partir d’incisions de 1 mm à l’aide de micro-canules.

injection de colemanOn procède ainsi à l’injection de micro-particules de graisse dans les différents plans et les différents quadrants du sein, selon des directions multiples et divergentes, afin d’augmenter la surface de contact entre les cellules implantées et les tissus receveurs, ce qui améliore la survie des cellules adipeuses greffées.

Dans la mesure où il s’agit d’une véritable prise de greffes de cellules vivantes, et sous réserve que la technique soit bonne et la prise de greffe effective, les cellules ainsi greffées resteront vivantes au sein de l’organisme, ce qui fait de la technique de lipostructure (injections de graisse) une technique définitive puisque les cellules adipeuses ainsi greffées vivront aussi longtemps que les tissus qui se trouvent autour d’elles.

La durée de l’intervention de lipofilling est fonction de la quantité de graisse à réinjecter et du nombre de localisations à traiter. Elle peut varier de 2 heures à 3 heures.

SUITES OPÉRATOIRES

Dans les suites opératoires, les douleurs sont en règle générale peu importantes.

  • Un œdème de la poitrine apparaît pendant les 48 heures suivant l’intervention et mettra en général 5 à 15 jours à se résorber totalement.
  • Des ecchymoses (bleus) apparaissent au niveau de la poitrine et des zones aspirées (liposuccion) dans les premières heures qui suivent l’injection de graisse dans les seins. elles se résorbent dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention.
  • La récupération physique est habituellement rapide du fait du caractère peu douloureux de l’intervention, la reprise d’activité est possible 3 à 4 jours après l’intervention.
  • Il convient de ne pas exposer au soleil ou aux U.V. la poitrine et les zones du corps aspirées pendant les 4 premières semaines, ce qui ferait courir le risque de pigmentation définitive.
  • Après résorption des phénomènes d’œdème et d’ecchymoses, le résultat commence à apparaître dans un délai de 2 à 3 semaines après l’intervention.

RÉSULTAT

Il est apprécié dans un délai de 3 à 6 mois après l’intervention.

On considère qu’en moyenne sur 100% du volume de graisse injectée seul 70% du volume de graisse persiste. C’est pourquoi dans certains cas une 2ème séance d’injections de graisse complémentaire est proposée.

Il faut savoir que la graisse réinjectée qui a pris en tant que greffe graisseuse est sensible, à l’avenir, aux variations pondérales, par conséquent le volume de la poitrine diminuera en cas d’amaigrissement et augmentera en cas de prise de poids.

LES COMPLICATIONS ENVISAGEABLES D’UNE AUGMENTATION MAMMAIRE PAR INJECTIONS DE GRAISSE

  • Risques de l’anesthésie : ils seront expliqués par le médecin anesthésiste
  • Les accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire)
  • Infection
  • Cytostéatonécrose
  • Kystes huileux
  • Imperfections de résultats : asymétrie, résorption trop importante, insuffisance de volume, volume trop important, irrégularités