Prendre RDV en ligne

PROTHÈSES MAMMAIRES

Prothèses mammairesL’augmentation mammaire par prothèses mammaires est l’intervention de correction des seins de volume insuffisant soit par insuffisance congénitale de développement de la glande mammaire, soit secondaire à une fonte de celle-ci consécutive à un amaigrissement important, à la ménopause ou le plus souvent aux grossesses et à l’allaitement.

On dispose actuellement principalement de deux grands types de prothèses :

  • les prothèses mammaires pré-remplies de gel de silicone les plus utilisées, que l’on préférera
  • les prothèses gonflables aux sérum physiologique qui malheureusement ont tendance à se dégonfler avec le temps.

On utilisera en fonction de la morphologie une prothèse de forme ronde ou anatomique

Dans certains cas les prothèses mammaires peuvent être prise en charge par la sécurité sociale

asymétrie mammaire majeure nécessitant une compensation dans le soutien-gorge

syndrome malformatif (sein tubéreux et syndrome de Poland).

agénésie mammaire bilatérale avec taille de bonnet inférieure à A

Dans les autres cas, la pose de prothèses mammaires est une intervention de chirurgie esthétique.

CICATRICES

La cicatrice après une augmentation du volume des seins par implants mammaires dépend de la voie d’abord utilisée pour l’introduction des prothèses mammaires:

  • Cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire pour des prothèses par voie sous mammaire
  • Cicatrice circulaire autour de la moitié inférieure de l’aréole pour des prothèses par voie péri aréolaire inférieure
  • Cicatrice horizontale à travers l’aréole et le mamelon pour des prothèses par voie trans-aréolaire
  • Cicatrice dans l’aisselle, verticale derrière le relief du muscle grand pectoral pour des prothèses mammaires par voie axillaire

Localisation des cicatrices pour prothèses mammaires

Localisation des cicatrices pour prothèses mammaires

Comme toutes les cicatrices, les cicatrices dans les suites d’une augmentation du volume des seins par prothèses mammaires sont définitives. Leur aspect peut être rouge et visible pendant plusieurs mois. Leur aspect définitif ne doit pas être jugé avant 1 an.

Elles doivent être protégées du soleil pendant 1 an minimum.

BILAN PRÉ-OPÉRATOIRE

Le bilan pré-opératoire avant une augmentation de la poitrine par implants mammaires par va permettre de choisir le volume de la prothèse mammaire en fonction des seins existants, de la morphologie générale et du désir de la patiente. La gamme des tailles de prothèses mammaires étant très étendue le rôle de conseil du chirurgien esthétique est ici très important pour éviter de tomber dans les excès.

Une mammographie pré-opératoire est systématique chez les femmes de plus de 35 ans ou ayant des facteurs de risque de cancer du sein.

Une consultation d’anesthésie est obligatoire plusieurs jours avant une augmentation de la poitrine par implants mammaires.

Des photographies médicales de la poitrine sont toujours réalisées.

Un soutien gorge de sport sans armature, et s’ouvrant par devant, est prescrit.

Si l’intervention n’est pas prise en charge par la sécurité sociale, prévoyez une période d’indisponibilité professionnelle de 7 jours environ après l’intervention, car un arrêt de travail ne pourra vous être prescrit.

Les consignes médicales systématiques les plus importantes avant une augmentation de la poitrine sont les suivantes :

  • Arrêt strict du tabac 2 mois avant l’intervention, pour réduire le risque de nécrose cutanée.
  • Arrêt de la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires, ou d’anti-coagulants oraux dans les 15 jours qui précèdent l’intervention, pour réduire le risque hémorragique avec accord de votre médecin traitant ou cardiologue.

INTERVENTION

  • L’intervention d’augmentation mammaire par prothèses mammaires est réalisée sous anesthésie générale.
    Vous êtes hospitalisée le matin de l’intervention à 7h00
    Vous devez impérativement être à jeun depuis minuit (y compris pour l’eau et le tabac).
  • La durée de l’intervention est comprise entre 1H00 et 2h00

SUITES OPÉRATOIRES

Une surveillance a lieu en salle de réveil, puis dans votre chambre.

Un système de drainage aspiratif est habituellement mis en place pour réduire les risques d’hématome. Il est généralement conservé pendant 24 heures.

Le pansement mammaire est retiré le lendemain de l’intervention. Un pansement léger sera réalisé et vous devrez porter le soutien-gorge sans armature prescrit en préopératoire. Il devra être porté nuit et jour pendant environ 1 mois pour stabiliser les prothèses mammaires.

L’hospitalisation dure 24 heures. Il est recommandé qu’une personne accompagne votre retour à domicile.

Il n’y a aucun fil à retirer, les sutures sont entièrement résorbables.

La première douche est autorisée le lendemain de l’ablation des drains.

Plusieurs consultations de contrôle sont réalisées, environ 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an après l’intervention. Puis tous les 5 ans et/ou en cas d’incident éventuel.

De façon classique et habituelle, il existe pendant les premières semaines ou les premiers mois qui suivent l’augmentation de la poitrine :

  • un oedème (gonflement) des seins. D’importance variable, il peut être asymétrique. Il s’estompe dans les premières semaines, et peut parfois persister un mois ou plus.
  • des ecchymoses (« bleus ») des seins, souvent asymétriques. Elles persistent pendant quelques semaines, et au moins 15 à 21 jours.
  • Souvent des douleurs mammaires, qui empêchent de lever les bras pendant plusieurs jours. Plus marquées lorsque l’implant est placé derrière le muscle grand pectoral, elles sont soulagées par les traitements antalgiques.
  • La surveillance des seins par mammographie dans le cadre du dépistage systématique du cancer du sein n’est pas ou peu perturbée par l’implant mammaire. Il faut toutefois en informer votre gynécologue et le radiologue. Il est conseillé de pratiquer une mammographie de référence quelques mois après l’augmentation de la poitrine.
  • La période d’arrêt de travail est de 7 jours environ.
  • La reprise des activités sportives doit être progressive, à partir de 1 mois.

RÉSULTATS

Au cours des trois premières semaines la poitrine apparait figée avec les seins remontés, puis la poitrine va progressivement retomber et s’assouplir. Le galbe de la poitrine va alors bien se dessiner donnant un aspect naturel.

Le résultat définitif d’une augmentation de la poitrine par implants mammaires ne s’observe pas avant 3 à 6 mois. Il faut attendre au moins 12 mois pour juger de l’aspect définitif des cicatrices.

QUESTIONS FRÉQUENTES SUR LES PROTHÈSES MAMMAIRES

En savoir plus…

 

EXEMPLES DE RÉSULTATS AVANT / APRÈS PROTHÈSES MAMMAIRES

Chute du sein et aréole volumineuse

Chute du sein après grossesse et allaitement associée à une aréole volumineuse

Résultat après implants et cure de ptôse mammaire

Résultat à 6 mois après pose d’implants + cure de ptôse mammaire


Chute de la poitrine de profil

Chute de la poitrine de profil

Résultat après un lifting et implants mammaires

Résultat à 6 mois de profil d’un lifting + prothèses mammaires


 

Résultat avant après prothèses mammaires silicone

Avant après implants mammaires 300 cc silicone

Prothèses mammaires 300 cc silicone