Prendre RDV en ligne

Quels conseils prendre en compte pour une greffe de cheveux ?

La perte capillaire, véritable gêne chez les hommes et les femmes concernés, est susceptible de générer des complexes lorsqu’elle atteint un stade avancé. En chirurgie, il existe cependant une méthode durable capable de camoufler un cuir chevelu dégarni : la greffe de cheveux. Préparez votre intervention en suivant les conseils présentés dans cet article.

Les précautions préopératoires

Une consultation préopératoire aura lieu afin de permettre au praticien d’établir les antécédents personnels des patients et de déterminer la méthode appropriée à chacun d’entre eux.  Il est impératif de signaler toute prise de médicament ou changement de votre état de santé à votre chirurgien au cours des rendez-vous précédant l’acte chirurgical.

Un délai légal de 15 jours après la première consultation vous donne le temps de réfléchir sur la greffe et de faire votre choix. Si vous validez votre souhait de vous faire opérer, un traitement antibiotique à prendre la veille de l’implantation vous sera prescrit. La prise d’aspirine et d’anti-inflammatoires est déconseillée 7 à 10 jours avant, afin d’écarter le risque d’augmenter les saignements et d’assurer le bon déroulement de l’opération. Enfin, pour avoir recours à une implantation capillaire, vous devez réaliser au préalable une prise de sang et d’en présenter les résultats à votre chirurgien le jour de l’intervention.

Le praticien vous demandera également l’arrêt de consommation de tabac et d’excitants (alcool, thé, café, etc.). Ceux-ci accroissent les risques de complications chirurgicales.

Comment se présenter le jour de l’intervention ?

Bien qu’elle ne nécessite pas d’hospitalisation, la greffe de cheveux est une opération sérieuse qui se déroule sous anesthésie locale, quelle que soit la méthode choisie. Quelques précautions à prendre sont essentielles, tout comme le suivi de toutes les indications de votre chirurgien ou dermatologue spécialiste.

  • La plupart des interventions chirurgicales demandent d’être à jeun. Pour la greffe de cheveux, il est possible de prendre son petit déjeuner comme tous les jours ;
  • La veille et le matin de la chirurgie, le lavage de la tête à l’aide d’un shampooing antiseptique prépare le cuir chevelu et la rend saine. L’application de tout produit supplémentaire comme du gel, du spray ou toute autre lotion détruit ces efforts ;
  • Prévoyez des vêtements amples, ainsi qu’une protection pour votre tête en cas de soleil (un bandana par exemple). Favorisez les chemises boutonnées ou des habits avec une fermeture éclair pour ne pas provoquer de microtraumatismes sur les greffons pendant une semaine ;
  • Assurez-vous d’être accompagné à la sortie de l’opération pour rentrer à votre domicile ou prenez un taxi. Une anesthésie diminue les capacités de conduite.

Quelles sont les suites de la greffe de cheveux ?

Après l’acte chirurgical, des croûtes se formeront sur les zones de greffe et des rougeurs apparaîtront. Comme l’intervention ne nécessite pas d’anesthésie générale, les patients n’auront pas l’obligation de rester en clinique. Cependant, pour garantir un résultat optimal, certaines consignes devront être respectées.

  • Les activités sportives et la transpiration excessive augmentent la pression sanguine et donc, les risques de perte des cheveux. Une durée d’arrêt pour le sport vous sera communiquée par le praticien ;
  • Les gestes, les frottements et mouvements brusques (pencher la tête par exemple) sont à éviter le plus possible pour ne pas arracher les greffons ;
  • Pendant 3 à 4 jours après l’opération, vous devrez adopter des positions permettant de maintenir la tête droite. Ainsi, pour dormir, il est conseillé de rester en position semi-assise ou en tous les cas, surélever la tête avec plusieurs coussins si vous êtes sur le côté ou sur le dos ;
  • Le chirurgien vous expliquera les gestes d’entretien à pratiquer lors de la douche et du nettoyage quotidien pour faciliter la disparition des croûtes et prendre soin des nouveaux cheveux correctement ;
  • Comme la greffe sensibilise les zones concernées, il est impératif de ne pas s’exposer au soleil ou de faire une séance d’UV afin de ne pas agresser la peau et risquer des dépigmentations ou des rougeurs ;
  • La consommation d’alcool ou de tabac durant la période de cicatrisation (7 à 10 jours) sera à bannir. Les effets néfastes de ces deux produits peuvent entraîner des complications lors de la cicatrisation.

Les commentaires sont fermés.