Prendre RDV en ligne

Gérer la perte de cheveux

Se tourner vers les implants capillaires

 

Voilà que les cheveux commencent à manquer sur le crâne, et que celui-ci devient de plus en plus visible. C’est une calvitie qui s’installe, et pour bon nombre de personnes, elle signifie le début du vieillissement. S’en suit un sentiment d’insécurité et un manque de confiance en soi qui peuvent s’installer. Si des shampoings et des traitements sont plus ou moins efficaces pour freiner la chute de cheveux, ils ne peuvent résoudre le problème à long terme. Pour 98% des hommes il s’agit d’une alopécie androgénétique, c’est-à-dire une calvitie d’origine génétique, mais il est important de savoir qu’elle est loin d’être une fatalité. Ainsi, pour tous ceux qui ne souhaitent pas imposer un style face aux têtes chevelues, des solutions existent. Il s’agit de la greffe de cheveux, qui donne d’excellents résultats puisqu’elle redonne une chevelure à des milliers de personnes tous les ans. Mieux encore il est désormais possible de porter les cheveux plus ou moins courts, grâce aux techniques modernes d’implants capillaires qui ont fait leur preuve.

Les différentes méthodes d’implants capillaires

Tous les hommes et tous les types de cheveux peuvent avoir recours aux implants capillaires. La méthode de greffe de cheveux par FUE (« Follicular Unit Extraction ») consiste à prélever les unités folliculaires dans une zone donneuse (arrière de la tête) et à les réimplanter dans le cuir chevelu. Ce système de prélèvement présente l’avantage d’obtenir des implants de bonne qualité, et deuxièmement ne laissent que de minuscules cicatrices. La méthode de greffe de cheveux FUT (« Follicular Unit Transplant ») couvre elle une zone plus importante en une seule fois, à partir d’une bandelette de cheveux extraite de la nuque qui va être prélevée, découpées puis réimplantée. L’incision laissera cependant une fine cicatrice mais dissimulée dans les cheveux.

Les commentaires sont fermés.