Prendre RDV en ligne

La greffe de barbe pour retrouver sa virilité

Pour redonner du caractère à un visage ou pour simplement suivre un phénomène de mode, l’implant de barbe est une intervention de plus en plus courante et très réussie.

Si les demandes de greffes de barbe ont considérablement augmenté ces dernières années, c’est que la mode est à la barbe. De l’avocat ou médecin à l’étudiant ou designer, en passant par le boulanger, le journaliste ou le comptable, tous portent désormais la barbe, symbole de virilité et masculinité. Mais hélas tous n’ont pas la chance de pouvoir afficher ce côté sauvage d’une barbe bien fournie et taillée, c’est pourquoi les implants de barbe ont littéralement explosées. En effet, leur nombre a augmenté de 600% en dix ans, à tel qu’ils se pratiquent aujourd’hui dans beaucoup de cabinets de chirurgie esthétique, dont celui du Dr Eric Bouhanna dans le 17ème arrondissement de Paris.

La greffe de barbe, autrefois réalisée à des fins réparatrices  est aujourd’hui une opération de confort, qui guérit parfois même les complexes. Lorsque la pilosité est clairsemée, que l’acné a laissé des cicatrices, ou que la barbe n’est pas fournie ni homogène, l’implant de barbe est une solution optimale et à vie. Pour pouvoir subir une intervention, la patient doit posséder des zones fournies comme le haut de la nuque ou parfois le torse, afin que le chirurgien puisse y prélever des poils qu’il va réimplanter. Ainsi, les zones de trous, les zones peu fournies peuvent être redessinées et comblées. L’intérêt de la greffe est que la barbe finira par devenir naturelle et que selon la tendance, et à force de rasage, elle pourra être portée à trois jours ou trois mois ou pas du tout si les mœurs viennent à changer à nouveau.

Les commentaires sont fermés.