Prendre RDV en ligne

Quelle est la différence entre la technique FUE et FUT ?

 Une implantation capillaire réussie est celle qui dégage une ligne capillaire naturelle avec une densité tout aussi naturelle et sans traces visibles de l’intervention. De nos jours et grâce aux avancées dans le domaine, deux techniques d’autogreffe sont courantes, dont la différence réside dans le prélèvement de la racine pilaire. Lors de la procédure de greffe FUE les unités folliculaires sont prélevées une à une tandis que dans la FUT elles sont prélevées par bandelettes de peau chevelue. Dans les deux techniques c’est la qualité des racines qui est importante car c’est elle qui va déterminer le taux de croissance des cheveux.

La cicatrice laissée par la méthode FUT est linéaire à l’arrière de la tête, alors que celles de la méthode FUE sont toutes petites et à peine visibles. En ce qui concerne la quantité de greffons, les deux techniques permettent de prélever entre 30 et 90 unités folliculaires par cm² de prélèvement. La qualité, la structure et la densité des cheveux ainsi que la quantité de greffons à prélever vont être primordiaux dans le choix de la méthode d’autogreffe.  En résumé, les deux méthodes présentent un taux de réussite égal, et chacune possède ses avantages et ses inconvénients. La FUE est préférable pour les patients qui ne veulent pas de cicatrice linaire et qui nécessitent un traitement moins intensif, mais également pour ceux qui disposent de très peu de zone donneuse. Le résultat final n’est pas impacté par la méthode de prélèvement choisie.

Les commentaires sont fermés.