Prendre RDV en ligne

La greffe de cheveux FUT

La FUT, une solution pour traiter de grandes zones dégarnies 

Lorsque les cheveux tombent et ne repoussent pas, des zones clairsemées apparaissent pouvant provoquer un véritable complexe. Pour remédier à ce type de chute le plus souvent androgénétique : la FUT est  la greffe de cheveux la plus pratiquée.

 

Mise au point dans les années 50, la première transplantation capillaire permettait de combler les zones dégarnies avec des greffons cylindriques.

La FUT ou Follicular Unit Transplantation lui a succédé ans les années 90.

Cette technique consiste à prélever les cheveux par bandelette– de 10 à 25 cm selon le nombre de greffes souhaité – dans la zone occipitale puis à les découper au microscope en greffes capillaires. Celles-ci sont ensuite réimplantées dans la zone dégarnie avant de refermer par sutures ou agrafes.

En permettant d’individualiser chaque greffe de cheveux en une unité folliculaire – de 1 à 4 cheveux- la FUT offre un résultat beaucoup plus naturel.

Choisie lorsqu’il faut greffer un nombre important d’implants en une seule séance, cette intervention permet de traiter de grandes surfaces dégarnies.

 

FUT : une répartition homogène, un résultat naturel

Réalisée sous anesthésie locale, la FUT permet une implantation capillaire fine sur la zone dégarnie, une réalisation cheveu par cheveu volontairement fine et irrégulière – de 1000 à 5000 cheveux par séance – une répartition homogène des unités folliculaires.

Selon son importance, l’intervention dure de 2 à 5 heures.

Les suites opératoires ( tiraillement, croûtes, rougeurs, gonflement) s’atténuent dans la semaine suivant l’intervention.

Les nouveaux cheveux repoussent à partir du 3ème mois avec un résultat définitif au bout d’un an. Les cheveux transplantés poussent alors tout à fait normalement sans nécessiter aucun soin particulier.

Les commentaires sont fermés.