Prendre RDV en ligne

Les prothèses mammaires par voie axillaire

Avantages et inconvénients de cette technique

L’augmentation ou la reconstruction mammaire par prothèse est une intervention chirurgicale qui consiste à retravailler le volume des seins. Pour un résultat optimal, la qualité de la peau est un paramètre important, celle-ci doit être dotée d’une certaine souplesse et d’une épaisseur suffisante. La prothèse mammaire, principalement constituée de gel de silicone qui offre une consistance naturelle, est placée en règle générale derrière le muscle grand pectoral. Les prothèses mammaires peuvent se placer par voie axillaire, c’est-à-dire sous les bras, où se fera l’incision qui laissera une cicatrice.

L’avantage de ce type d’opération c’est qu’elle ne laisse pas de cicatrice visible sur le sein et qu’il n’y a aucune perte de sensibilité. Les inconvénients sont qu’il faut porter un contenseur (une bande de tissu) dans les deux semaines suivant l’intervention, ceci afin de prévenir les risques de remontée de  la prothèse liée au décollement de la partie interne du sein. Lorsque les prothèses mammaires doivent être changées, ce qui arrive tous les 10 ans environ, la voie axillaire est souvent impossible, ce qui oblige finalement le chirurgien à faire une cicatrice sous les seins ou sur leur auréole. Enfin, cette technique entraîne souvent des douleurs et des suites moins confortables, du fait de la mobilisation du bras dans les jours qui suivent l’opération.

Les commentaires sont fermés.