Prendre RDV en ligne

Même si le lifting du visage est une opération à succès très fréquente, il est parfois inutile. Ces dernières années la tendance est au lifting ciblé, où seule une partie du visage est traitée.

Si toute femme désire paraître plus jeune avec le temps qui passe et la peau qui se relâche, encore faut-il faire le bon choix et surtout avoir le bon déclic. Lorsque l’on parle de lifting cervico facial, il s’agit forcément d’une intervention chirurgicale, avec ses risques et ses désagréments, puisque la peau est littéralement retendue. Mais au-delà de la technique classique de lifting du visage existe le lifting partiel, qui est en quelque sorte localisé sur certaines zones du visage. L’intervention en elle-même est donc réduite dans la durée, puisque la surface de peau décollée est moins étendue, ce qui harmonise le résultat et donne un aspect moins figé.

Aujourd’hui au cabinet du Dr Eric Bouhanna à Paris 17ème, les opérations de lifting du visage ciblé sont de plus en plus fréquentes, souvent sur des patients plus jeunes. La peau étant plus élastique vers 45 à 50 ans, la récupération est évidemment plus facile et rapide. Le lifting frontal n’existe presque plus depuis l’arrivée des injections de toxine botulique. Pour ce qui concerne la zone des sourcils et des paupières on peut avoir recours à un lifting temporal. Au  niveau des joues et afin d’atténuer les sillons-nasogéniens et les bajoues, on pratiquera plutôt un lifting jugal ou facial. Enfin, le lifting cervical traite uniquement le cou, tandis que le lifting cervico-facial redessine l’ovale du visage et retend la peau du cou en même temps. Ces techniques peuvent être complétées par des injections apportant du volume.

Les commentaires sont fermés.