Prendre RDV en ligne

La réduction mammaire pour corriger la ptôse mammaire

Une poitrine trop volumineuse finit par tomber, ce qui crée une ptôse mammaire. Les interventions de correction offrent des résultats très satisfaisants et peuvent également être prises en charge sous condition.

 

La ptôse mammaire que l’on appelle aussi mastopexie signifie que le sein est tombant car il y a un excès de peau. Son origine peut être génétique dès l’adolescence, mais le plus souvent elle est due à une prise de poids et donc une distension de la peau. La glande mammaire n’est plus dans son enveloppe et le sac cutané s’effondre, le sein est vide, on parle de sein en forme de « gant de toilette ». En cas de poitrine trop importante, lorsque les seins sont trop volumineux et affaissés, lors de la réduction mammaire le chirurgien Dr Eric Bouhanna à Paris 17ème va pouvoir également corriger la ptôse mammaire lors de l’intervention.

La prise en charge par la sécurité sociale d’une opération de réduction mammaire est soumise à une condition indispensable, la réduction de 300 grammes de glande mammaire par sein. Cette règle stricte est soumise à deux contrôles de pesée, la première lors de l’opération lorsque la glande est retirée, et à nouveau au laboratoire où elle est envoyée. C’est le résultat du laboratoire qui sera pris en compte par les contrôles de la Sécurité Sociale. Cette prise en charge concerne en générale les femmes qui ont deux bonnets à retirer, c’est-à-dire qu’elles doivent avoir une poitrine de bonnet E.

Les commentaires sont fermés.